Cold World, le freestyle glacial d’EO

Si le titre German lui colle à la peau, EO va certainement faire changer les mentalités avec son nouveau morceau. Le jeune rappeur londonien de 17 ans n’a pas lésiné sur les moyens en enregistrant son clip en Islande. Dans Cold World, l’artiste nous fait part de sa vision qu’il a conservé de son enfance et de ses projets à venir.

Un paysage en adéquation avec le titre

À la surprise générale, c’est un artiste mineur qui a su sortir du lot en ce début d’année. Edwin Onokhua nous propose un clip tourné en plein hiver dans la campagne et les landes rases islandaises.

Pas meilleur choix que de se rendre sur la terre des geysers pour illustrer au mieux un tel titre.

Cold World, la vision du monde d’EO

Quand bien même le paysage suffirait à expliquer le titre Cold World, un autre argument s’y trouve. Il s’agit du constat produit par EO sur la société. L’artiste y relate son enfance, marquée par les déménagements incessants et le manque d’argent, les deux étant souvent liés. Il espère d’ailleurs que sa vie future, tout comme celles de ses proches, sera plus rose. Vous l’aurez compris, le décor n’est que la forme, les textes sont le fond de Cold World.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *