Février, un grand cru outre-Manche

Rarement autant de bonnes musiques ont été produites en un seul et même mois côté britannique. Il faut dire que la plupart des artistes ont eu envie de bien faire en vue des Brit Awards. Certains artistes déjà réputés n’ont pas déçu, tandis que d’autres peu en vue se sont révélés au grand jour.

Rice & Stew, une instrumentale inattendue

Si le nom de Knucks ne vous dit rien, c’est probablement parce que l’artiste se fait discret dans l’univers de la musique. Il n’avait d’ailleurs que très peu rappé au cours de l’année dernière. Cependant, il est de retour avec un morceau qui a une grosse particularité. Vous ne rêvez pas, il s’agit bel et bien du sample de la série Cold Case: Affaires classées.

James Blake & Travis Scott, un duo anglo-américain complémentaire

Qui aurait pu imaginer que ces deux artistes puissent produire un morceau ensemble? Au vue de leur parcours, rien ne pouvait le garantir. A LA surprise général, il se trouve qu’ils se sont bien coordonnés dans ce clip d’un autre style. Bien que lent, le rythme est enivrant au point que l’on en perd ses sens. Ce n’est pas pour rien que l’ensemble de la musique se déroule dans une tasse de café.

Mahalia, une artiste qui met tout le monde d’accord

Très régulière, Mahalia était de retour en ce mois de février avec Do Not Disturb. La chanteuse âgée d’une vingtaine d’années montre une fois de plus sa capacité à enchaîner des morceaux R&B de qualité. Sa principale force est probablement sa voix, jugez en par vous-même!

Party Time, un titre bien choisi

Par le passé, Mvrnie et Wavy Gang avaient déjà collaboré dans le morceau B.A.E. Cette fois-ci, ils étaient de retour pour un clip assez festif. Un véritable single d’ambiance de soirées!

MoStack, le rappeur anglais du mois de février

De passage pour une session libre organisée par GRM Daily, MoStack a tout simplement réalisé une performance de haut niveau, ce qui lui a permis d’atteindre plus d’un million de vues en seulement une semaine. Pour l’anecdote, le rappeur londonien s’était rendu au même endroit trois ans plus tôt. Sa session libre de l’époque n’a toujours pas dépassé les 800 000 vues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *